Igor TISHIN

,    
73596-1663111-7

Né en 1958, à Vasilpolye, en Biélorussie.

Diplômé de l’académie des Beaux-Arts de Minsk, Igor TISHIN s’approprie la culture du réalisme socialiste prédominant l’art biélorusse pour la réinterpréter à sa manière.Son travail peut être décrit comme une recherche sur l’identité contemporaine biélorusse. Cette identité n’est pas sans ambiguïté. Son travail repose sur une combinaison de fragments de l’histoireculturelle du pays : folklore du XIXe siècle, Chagall et l’avant-garde russe, l’image de l’individu biélorusse au XXe siècle.

TISHIN s’est détaché de l’art officiel et a commencé à exposer de manière affranchie. Dans les années 1990, le choix du lieu d’exposition est devenu une partie de son travail et l’a amené à un plus grand intérêt pour l’art d’installation

Aujourd’hui, Igor TISHIN est surtout revenu à la peinture.

C’est un des plus grands artistes de la nouvelle vague biélorusse. Il fut d’abord formaté pour perpétuer le Réalisme Socialiste de l’Europe de l’Est du 20e siècle. A la chute de l’URSS, le thème des partisans de la Seconde Guerre Mondiale fut abandonné par la majorité des peintres, à la recherche d’une nouvelle identité. Igor TISHIN, lui, reviendra sur ce thème avec la volonté de le métamorphoser.
Confrontant sa liberté de peintre et l’instantanéité du photographe, il capture des fragments d’images réelles, lieux d’expériences traumatisantes où il intervient en tant que peintre, superposant l’imaginaire et la réalité qui coexistent ainsi sous une nouvelle forme, insolente et subversive.

Quant aux sujets choisis, TISHIN se montre indéniablement russe dans l’âme. Sa préférence va à l’avant-garde et au futurisme russe. Mais surtout, Igor se concentre sur la figure humaine et plus spécialement sur le visage. Cela peut paraître étrange et difficile d’accès : des faciès en apparence un peu frustes mais irradiés par des regards absolument extraordinaires, résolument hypnotisants. Igor TISHIN a l’âme d’un  poète et n’hésite pas à user de textes qui font partie intégrante du tableau, nous facilitant ainsi le décodage du sujet.

TISHIN fut sélectionné pour le Pavillon de la Biélorussie à la Biennale de Venise en 2005.

De renommée internationale, ses œuvres sont exposées dans différents pays : France, Belgique, Pays-Bas, Grande-Bretagne, Espagne … et sont présentes dans plusieurs musées, notamment celui de Moscou.

TEXTE  de Philippe COUPELLIER

 

1958- born in Belarus

1983- graduated from the Academy of Arts  in Minsk.

1997- stipendium Kanton Aargau ,Stiftung Kunstlerhaus Boswil, Switzerland
2005- 51 Biennale de Venise
2000- Lives and works in Brussels.                   

 Expositions:

2012- Covart Gallery, Luxembourg

2010- “Comme c’est étrange.” Gallery Frederic Storme, Lille, France

2010- Group 2 gallery. Brussels

2010- Museum of Contemporary Art, Minsk, Belarus

2010- Gallery De Twee Pauwen, The Hague, Holland

2010- FA gallery. Kuwait-city, Kuwait

2010- Museum of Contemporary Art, Minsk, Belarus

2009- “Crisis in Paradise” Colourblind gallery, Cologne, Germany

2009- Espace Blanche Gallery, Brussels

2008- Barbarian Art Gallery, Zurich, Switzerland

2008- Group-2 Gallery, Brussels

2005- Gallery Cartel Fine Art, Malaga, Spain

2005 – Gallery De Twee Pauwen, The Hague, Hollande

2005- Spectrum Gallery, London, UK

2003- Royden Prior Gallery, Eton, UK

2002- Gallery “Paradigma”, Brussels, Belgium

2002- Gallery “Espace Blanche”, Brussels, Belgium

2002- Warstone Gallery, Hockley, Birmingham, UK

1997- “Tischstill”, Kunstlerhaus, Boswil, Switzerland

1997- “Light Partisan Movement” , The Seventh Worm Gallery, Minsk, Belarus

1992- National Art Museum of Belarus, Minsk

Group exhibitions

2010- “Картина маслом”, Ygallery, Minsk, Belarus

2005- 51 international art exhibition “Biennale di Venezia”, Italy (Pavilion of Belarus)

2005- Gallery Link, Gent, Belgium

Ses oeuvres