Laurent ROUX

,    
LAURENT ROUX_Page_01

À propos de la série d’aquarelles Sans Titres, par Laurent Roux.

Laurent Roux, artiste français maîtrisant aussi bien la sculpture que la peinture, montre chez ABK ART Gallery une série d’aquarelles représentant des portraits. Il se confronte ici à un thème classique de l’histoire de l’art : le portrait, mais il parvient à en renouveler le genre et à en donner une vision contemporaine.

Si de prime abord, par la grande expressivité qui s’en dégage, on pourrait rapprocher ces portraits de ceux réalisés à l’aquarelle par Emil Nolde, la comparaison s’arrête vite. En effet ces visages représentés par Laurent Roux ne ressemblent à aucun autre. Le choix de l’aquarelle et de ses contingences techniques : une couleur qui mariée à l’eau se diffuse, donne à ces visages un aspect flou et insaisissable qui renforce leur mystère. Sans contours définitivement tracés, puisque l’artiste part d’une tâche dont il fait naître (ou extirpe) un visage, ceux-ci semblent perdus dans un espace vide : la feuille blanche qui les accueille.
Les visages, souvent disposés de façon centrale laissent le reste de l’espace quasi vierge de couleurs et de motifs. Cependant une, deux ou trois coulures -plus ou moins discrètes en fonction des aquarelles- unissent ces visages au reste de la feuille. Sans être un procédé systématique, les coulures se heurtent au cadre dont elles épousent les contours. Un jeu s’instaure entre la coulure fine, sensible, à peine visible parfois, et la puissante expressivité de ces visages qui rarement nous fixent mais semblent regarder ailleurs ; dans le cadre, hors cadre, nul le saurait le dire d’ailleurs l’artiste refuse les interprétations faciles  et le « prêt-à-penser ».

En fonction de notre sensibilité, de notre humour, de notre intelligence, de notre intuition, c’est à nous d’expérimenter ces images pleines de force et de poésie c’est cela que veux créer Laurent Roux chez ABK ART Gallery, un dialogue avec le spectateur (ou le regardeur), il n’y a pas démarche plus passionnée.

Céline Berchiche.

Les dessins de Laurent Roux